Accueil / Sport, Culture et Loisirs / Culture / Histoire locale / patrimoine

Histoire locale / patrimoine

L'origine de la première agglomération de maisons connue dans notre banlieue remonte à l'époque gallo-romaine. En creusant le sol dans le canton dit « Im Thal », on a découvert par hasard deux urnes funéraires et une monnaie ayant servi d'obole, à l'effigie de l'empereur Gordianus. Toute cette culture a été engloutie par l'invasion des peuples germaniques en l'année 406 et suivantes sans même laisser de nom.

On ne connaît aucun autre document mentionnant la commune qui soit antérieur au XIVè siècle. Le premier, daté de 1322, portent le nom de « Druldingen » et se trouve aux archives de l'église protestante de Sarre-Union ; le second est l'inventaire des revenus du comté de Sarrewerden de 1347-1350, conservé aux archives départementales ; le troisième est un compte-rendu d'un légat du pape concernant une collecte faite dans le diocèse de Metz ; il se trouve au Vatican et est daté du 20 novembre 1361.

Il contient la première mention de la paroisse de Drulingen. Pendant le Moyen-Age et jusqu'à la Révolution de 1789, Drulingen a toujours partagé le sort du comté de Sarrewerden et a été annexé avec lui à la République Française par un simple décret de la Convention du 14 février 1793.

Non moins curieux est le fait que le rédacteur de la « Generaltabbelle » de 1742 avait déjà prévu l'avenir en disant que le village, grâce à sa situation sur la route nationale aurait toutes les facilités pour se développer. Dans ce temps, Drulingen était un des plus petits villages du comté.

To Top